Bilan 2023 et objectifs 2024

Petit retour sur l'année 2023, et projection sur 2024.

En ce début d’année, il est généralement de bon ton de faire un bilan de l’année écoulée et de se projeter sur l’année à venir…

Alors, qu’ai-je donc fait cette année ?

Une année 2023 bien remplie...

Chaque année, j’aime bien faire un “Bingo’bjectifs” dans mon BuJo. Il consiste en un carré de 25 cases, correspondant à autant d’objectifs. J’y regroupe aussi bien mes objectifs professionnels que personnels. Je colorie chaque objectif atteint dans l’année.

Cette année, j’ai pu colorier 17 cases – mon record jusqu’ici ! – et même achever une ligne…

Si on regardait ça d’un peu plus près ?

Côté autrice

En début d’année, je m’étais fixé les objectifs suivants :

  • Terminer le premier jet du tome 2 de Zoocratie (théoriquement avant fin janvier), le corriger et le publier dans l’année. On va dire tout simplement que c’est un epic fail… Complètement bloquée sur la fin du premier jet, j’ai fini par décider d’entamer la réécriture au printemps, ce qui s’est dans l’ensemble très bien passé jusqu’à ce que je bloque à nouveau pendant l’été… Bref, le tome 2 n’est toujours pas fini d’écrire, ne parlons même pas de le publier…
  • Publier une nouvelle en numérique : réussi, j’en ai même publié deux, une dans l’univers de Zoocratie, un autre dans l’univers de Draconef, la nouvelle avec laquelle j’ai participé à l’IndéPanda (voir plus bas).
  • Faire une séance de dédicaces : grand succès, puisque j’en ai même fait trois dans l’année.
  • Participer à un salon du livre : une réussite aussi, avec deux salons en octobre.
  • Faire une rencontre scolaire : là, c’est un échec ; en fait je n’ai même pas entamé les démarches pour essayer d’en faire.
  • Participer à l’appel à texte de l’IndéPanda : victoire ! Non seulement j’ai participé, mais j’ai aussi été sélectionnée pour figurer au sommaire de l’Indé Panda cette année !

Côté chiffres, j’ai vendu :

  • 39 exemplaires papier du Frère des lions ;
  • 4 exemplaires numériques de la nouvelle Premiers soupçons ;
  • 1 exemplaire numérique de la nouvelle Maudit phénix ! ;
  • 1 exemplaire papier de L’Indé Panda 13.

Côté animatrice

Après un début prometteur, l’année se termine hélas sur une triste note…

Techniquement, dans mon Bingo’bjectifs, je n’avais qu’une seule case pour cette casquette :

  • Animer 10 ateliers en présentiel : je considère que c’est une réussite, car je me suis déplacée et j’ai été payée pour 10 ateliers en tout – même si en pratique, le neuvième n’a pas vraiment eu lieu puisqu’aucun participant ne s’est présenté…

Malheureusement, c’est ma seule réussite dans ce domaine, puisqu’à partir de mai, tous mes ateliers programmés ont été annulés faute de participants – à l’exception de celui que j’ai animé dans le cadre d’un salon du livre. Malheureusement, mes tentatives pour des ateliers en visioconférence – même les séances de CoWriting entièrement gratuites – ont essuyé le même échec.

L’un de mes objectifs (non quantifiable, ce qui explique qu’il ne se soit pas retrouvé dans le Bingo’bjectifs) était que mon activité devienne assez rentable pour me suffire une fois que je serais arrivée en fin de droits à Pôle Emploi ; ce n’est hélas pas le cas. J’ai donc dû me résigner en fin d’année à renoncer aux ateliers d’écriture pour rechercher un emploi salarié…

Activités créatives

Les activités créatives occupent toujours une grande place dans mes objectifs ; en début d’année, j’avais listé :

  • Créer un patron de couture : c’est une réussite ; j’ai pu créer deux patrons cette année, celui d’une blouse “Armistice”, inspirée d’un style en vogue dans les années 1910, et celui d’un gilet (ou veston sans manches).
  • Réaliser 10 vêtements : réussite aussi ; je vous mets quelques images pour vérifier tout ça…

A ces objectifs prévus dès le début de l’année, j’ai pu rajouter :

  • Participer à un KAL (knit along) de tricot ; j’ai pu réaliser un bandeau, un petit châle et des mitaines tout en apprenant les techniques de base du tricot.
  • Confectionner un kimono en crochet en suivant les instructions d’un magasine de 1936 ; il y a eu un petit couac sur le choix du fil (je n’avais aucune indication sur la taille de laine recommandée et j’ai dû y aller au feeling), si bien que le résultat final n’est pas tout à fait celui qui était prévu, mais dans l’ensemble je suis très contente ; il ne me reste plus qu’à lui trouver une jolie ceinture et je pourrai le porter dès le printemps.
  • Coudre une blouse pour ma belle-mère ; pas facile de coudre pour une personne qui n’est pas là pour faire des essayages à chaque étape, mais je m’en suis sortie…
  • Coudre une sacoche ; j’ai bien galéré, car le simili cuir que j’ai choisi était bien plus épais que ce que le patron prévoyait, mais je suis trop contente du résultat ! (Voir photo dans la galerie ci-dessus)
  • Créer un cosplay d'”autrice steampunk” ; le plus drôle étant qu’il est essentiellement composé de vêtements que je porte au quotidien, mais généralement pas ensemble pour ne pas avoir l’air trop costumée… Il y a encore plein de détails à rajouter pour le perfectionner, mais la base est là et ça me fait trop plaisir.

Autres objectifs et réussites

On termine avec ces quelques objectifs qui n’entrent dans aucune des catégories précédentes :

  • Ne pas acheter de vêtements : un défi que je me lance chaque année depuis quatre ans et auquel j’ai, encore une fois, échoué… J’ai en effet dû m’acheter en catastrophe un short, un pantalon et une blouse quand je me suis rendue compte que je ne rentrais plus dans mes vêtements d’été…
  • Aller en vacances aux Canaries : fait ! J’y suis allée pendant deux semaine sur la fin aout-début septembre, et c’était trop bien !
  • Aller à un salon ou festival : fait ! Outre les deux salons auxquels j’ai participé en tant qu’autrice, je me suis aussi rendue à une journée Belle-époque à Cabourg et au festival Cidre et dragons, à Merville-Franceville – et en plus j’étais costumée !

En fin d’année, comme je l’ai expliqué plus haut, j’ai dû y rajouter un dernier objectif : retrouver un emploi salarié. Et je suis ravie de dire que c’est fait : j’ai été prise dans une agence de soutien scolaire, ce qui me permettra d’assurer une base de revenus plus stable tout en gardant le temps dont j’ai besoin pour l’écriture et la publication de mes romans. En plus, ça me permet de retrouver le contact avec des enfants qui me manquait un peu depuis que j’ai arrêté de travailler en centre de loisirs – mais sans être aussi fatiguant (les journées de 9-10 heures avec 50 à 80 gamins à gérer, j’ai donné…), et je conserve la dimension partage de connaissances que j’aimais tant dans les ateliers d’écriture.

Et en 2024 ?

Comme chaque année, j’ai préparé mon petit Bing’objectifs dans mon BuJo. Je m’efforce de définir des objectifs mesurables (plus facile pour déterminer quand la case peut être coloriée) et dont la réalisation dépend avant tout de moi (par exemple, je ne vais pas me fixer un objectif en nombre de ventes, parce que la décision d’acheter ou non repose sur les autres ; en revanche, je peux me mettre un objectif en nombre d’articles à rédiger).

J’ai pris l’habitude de laisser une dizaine de cases vides en début d’année, pour y rajouter les objectifs et réalisations qui ne manqueront pas de se présenter en cours d’année.

Voici donc la liste des objectifs en lien avec l’écriture avec laquelle je démarre l’année :

  • Terminer la réécriture de Zoocratie 2
  • Participer l’appel à texte de l’Indé Panda
  • Ecrire et publier une nouvelle dans l’univers de Zoocratie
  • Ecrire et publier une nouvelle dans l’univers de l’Archipel aux Délices
  • Rédiger 6 articles de blog
  • Faire 5 séances de dédicaces
  • Participer à un salon du livre

Pour les autres objectifs, j’ai listé :

  • Tricoter une blouse (d’après les instruction d’un magasine des années 1950)
  • Coudre 10 vêtements
  • Ne pas acheter de vêtements (avec quelques exceptions ; je m’autorise les vêtements techniques et sous-vêtements, ainsi qu’un achat d’urgence dans l’année)
  • Aller à un festival en cosplay
  • Partir en vacances
  • Faire 10 randonnées

Plus deux autres que je garde pour moi…

Il ne reste plus qu’à voir si je réussirai à faire aussi bien qu’en 2023 !

 

Et vous, vous vous êtes fixés des objectifs pour l’année à venir ?

2 commentaires

  1. Je faisais du tri dans mes newsletters quand je suis tombée sur la Miaoussive 🤣😻 et hop, me voici ici pour te féliciter de ce très beau bilan ! 👏🔥
    Oui, il y a eu des échecs et je comprends la déception pour les ateliers d’écriture, mais tu peux être très fière de certains points, notamment l’IndéPanda.
    Et bravooooo pour le cosplay !!
    Bref, je te souhaite une année 2024 avec encore plus de cases remplies ! 🥰

    • Merci ! 🥰 Oui, dans l’ensemble ça reste un bilan positif. Et je ne regrette pas du tout ma décision concernant les ateliers : depuis, je me sens beaucoup plus sereine, et je retrouve l’énergie d’écrire. En plus, je prend énormément de plaisir à donner mes cours de soutien scolaire.
      On verra si je réussis à cocher plus de cases cette année !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *